++
École

Vous êtes ici : Accueil > L'École

La dimension européenne

L'innovation au service du Droit

La construction du Droit et son enseignement sont traditionnellement fondés sur des approches nationales. La construction européenne est venue ajouter un Droit international spécifique que chacun a intégré dans ses enseignements et ses pratiques. Cependant la dimension européenne de l’enseignement du Droit est singulièrement restée inexistante. C’est cette lacune que vient combler la création de l’ESL.

La création de l’ESL est la conséquence logique de la mise en place de « l’espace européen de l’enseignement supérieur et de la recherche » qui a fait suite aux accords de Bologne (1999). A partir de cette date l’Europe nous a implicitement invités à construire des cursus européens allant plus loin qu’une simple harmonisation des diplômes et ne se limitant pas à des mobilités de courte durée pour les étudiants. Avec l’ESL la formation des juristes est fondée sur la construction de parcours de formation originaux et sur la coopération de leurs enseignants dans un réseau des meilleures facultés de Droit en Europe.

L’ESL a un axiome : la diversité culturelle et juridique comme éléments de formation ; et un vecteur de la construction des savoirs : la mobilité des étudiants.

L’école formera des juristes pour l’Europe :
  • capables de connaître, comprendre, comparer, articuler et concevoir les règles nationales et européennes ;
  • apprenant le droit par la mobilité ;
  • porteurs des nécessaires coopérations entre juristes.

Les étudiants sortant de l’école seront en mesure d’optimiser les solutions juridiques qui se posent dans l’espace européen :
  • pour des demandes venant hors d’Europe ;
  • pour des européens agissant vers l’extérieur ;
  • pour des demandes intra-européennes.

Mise à jour le 3 novembre 2014


Rechercher un article

Rechercher un article