++
Orientation et Insertion

Vous êtes ici : Accueil > Orientation et Insertion > Portraits

Lea Dominici. Double diplôme en Droit Franco-Italien / Diplôme Universitaire ESL 2014/2015

Intégrer l'ESL ne relève pas du génie, non. Tout est question de volonté.

Le 7 mai 2014, Laurent Fabius, notre actuel ministre des Affaires Étrangères inaugurait au quai d'Orsay la création de la toute première école européenne du droit de France. Cette école n'est rien d'autre que l'European School of Law - ESL.

Toulouse lance une école « star », l'École Européenne du Droit: Toulouse 1 poursuit sa route à l'excellence... Voici quelques articles que nous pouvons trouver en ligne lorsque nous recherchons des informations sur l'ESL...

Notre Ecole, bien qu'à ses prémices, connaît un véritable succès dans le monde de l'enseignement supérieur. Les raisons sont simples. l'ESL trouve son originalité dans le fait que c'est une école d'excellence au sein de l'université Toulouse 1 Capitole. La sélection à ESL se fait sur la base du mérite. En effet, les étudiants sont sélectionnés après examen favorable de leurs dossiers de première et de terminale, ainsi qu'à la suite d'un entretien oral pour évaluer leur niveau de langue. Les élèves boursiers sont totalement exonérés des frais d'inscription et une bourse à l'excellence est dédiée aux meilleurs élèves de la promotion.


Notre Ecole, pour sa première année, rassemble plus de trois cents étudiants inscrits dans des doubles-diplômes de droit, ou bien dans des licences bilingues. Des étudiants venant de multiples pays tels que l'Espagne, l'Andorre, l'Italie, l'Allemagne ou encore la Pologne, ont choisi l'ESL dans le cadre de leurs études. La grande majorité des membres de l'école sont bilingues.
Nous pouvons aussi choisir de suivre le Diplôme Universitaire de l'Ecole. Ce diplôme se valide en cinq unités. Les deux premières unités nous permette d'obtenir un enseignement complet sur le droit européen ainsi que sur le droit comparé ou encore sur l'histoire du droit européen.

Étudier à l'ESL est une chance qu'il faut saisir, d'une part pour sa notoriété, mais aussi pour la qualité de l'enseignement qui nous est proposé. Suivre le DU nous a paru être une évidence lorsque nous avons pris connaissance que le Conseil d'orientation stratégique (COS) était composé de grandes personnalités du monde juridique.
Des avocats des cabinets Clifford Chance, Orick, Vogel&Vogel. Des magistrats européens, des directeurs d'entreprises internationales de renom...
Comme le dit notre directrice Wanda Mastor dans le journal La voix du Midi, « il n'y a pas besoin de faire l'École Européenne de droit si le projet professionnel est de devenir notaire à Toulouse. Les ambitions de notre école sont d'une part, de former des juristes pour L'Europe. D'autre part, d'associer une dimension culturelle européenne à sa dimension juridique. »

Faire partie de la première promotion a aussi été l'une des raisons pour lesquelles la plupart d'entre nous avons décidé de suivre le Diplôme Universitaire de l'ESL. A la fin de nos études, nous serons les premiers diplômés de cette école notoire.

Lors de l'inauguration et de la présentation de l'ESL en septembre dernier, un doctorant en droit nous avait confié que s'il avait été étudiant en première ou seconde année de licence, il n'aurait pas hésité à s'engager dans le DU de l'Ecole. C'est bien la preuve que nous avons une chance immense de pouvoir intégrer le monde universitaire en même temps que notre école fasse ses premiers pas dans le monde de l'enseignement supérieur...

Intégrer l'ESL ne relève pas du génie, non. Tout est question de volonté. Et pour reprendre les paroles de Jean Monnet, grand personnage de notre construction européenne, « ce qui est important, ce n'est, ni d'être optimiste, ni pessimiste, mais d'être déterminé. »

Mise à jour le 23 mars 2015


Rechercher un article

Rechercher un article