++
Vie de l'École

Vous êtes ici : Accueil > Vie de l'École > Actualités > Retour sur actualités

Retour sur la SPECQUE (Simulation du Parlement européen Canada - Québec - Europe) 2018

19 octobre 2018
Du 29 juillet au 5 août 2018

Université de Montréal


 
Lors de la vingt et unième édition de la SPECQUE (Simulation du Parlement Européen, Canada-Québec-Europe), la délégation toulousaine a démontré une nouvelle fois son implication au sein du Parlement fictif.

L'édition montréalaise a permis aux 10 candidats toulousains de passer une semaine intense à l'Université du Québec à Montréal (UQAM), pour débattre sur des textes présentant des sujets tels que les associations européennes, les discours haineux et les fausses nouvelles, l'accès aux soins de santé aux migrants en situation irrégulière, la responsabilité environnementale.

Ce sont cinq eurodéputés, un commissaire, deux représentants d'intérêts et un chef de groupe politique qui ont représenté l'Université Toulouse 1 Capitole.
La délégation a rapporté trois nouveaux prix: Pierre-Jean Thil a été nommé meilleur représentant d'intérêt, Maxime Mayot, meilleur négociateur, et Louis Lasserre, meilleur stratège.

La simulation a été riche en débats, échanges ou discours de grande qualité, tant sur les sujets polémiques, comme l'accès aux soins des migrants, que sur des sujets plus techniques, comme la création d'un statut d'association européenne. L'implication des organisateurs quant au respect de la tolérance et des principes fondamentaux de la Simulation a contribué à ce succès.

Cette aventure n'aurait pas eu lieu si la délégation toulousaine n'avait pas reçu de soutien financier de la European School of Law (ESL), la Présidence de l'Université Toulouse 1 Capitole, la Faculté de droit de Toulouse, du FSDIE de l'Université Toulouse 1 Capitole, du Service commun des relations européennes et internationales (SCREEI) et enfin, de l'association Europa Toulouse.

L'édition à venir de la "SPECQUE Garonne" se déroulant à Toulouse et Bordeaux, le nouveau chef de délégation, Théo Charpentier, commissaire durant la dernière édition, travaille d'ores et déjà sur la préparation de la nouvelle délégation.
 

Mise à jour le 5 décembre 2018