++
Orientation et Insertion

Vous êtes ici : Accueil > Orientation et Insertion > Portraits

Sahar Lahdifi. Licence de droit, parcours droit français et droit anglo saxon. Diplôme universitaire ESL 2016/2017

Les études de droit n'ont jamais comptées parmi mes ambitions jusqu'à aujourd'hui. Ce fût une découverte étonnante lorsque je pris connaissance de la licence bilingue de droit français et droit anglo-saxon de l'European School of Law.

D'abord intéressée par une prépa littéraire, l'aspect culturel et linguistique de la section m'ont fait découvrir une facette attrayante du droit, qui m'était jusque-là inconnue. Ayant toujours été séduite par le monde anglo-saxon et son histoire, confronter des connaissances juridiques et historiques de deux cultures différentes dans un groupe d'élèves restreint, me paraissait être un privilège. L'année de mobilité était évidemment un argument en faveur de ce choix. Celle-ci me paraissait être le point culminant de ces trois années d'études, l'immersion même au sein de la culture britannique.

Lorsque le Diplôme de l'European School of Law nous a été proposé, j'ai longuement hésité. Cependant, ce diplôme m'a apporté une diversité de connaissances et d'approfondissements tant dans des aspects historiques que juridiques, politiques, économiques et culturels. Le diplôme de l’ESL m'a permis de me sentir bien plus concernée par certains sujets qui étaient jusque-là très flous pour moi. Je pense notamment à notre place dans l'Union Européenne, sujet considérable pour lequel, cependant, nous témoignons d'une certaine indifférence. Il permet également aux élèves de réfléchir à propos de sujets récurrents tels que le principe de laïcité, soulevant la question du port de signes religieux dans l'espace public, ou encore le droit à l'avortement en Europe. Établir une comparaison du système français avec les  différents systèmes européens, nous démontre que la normalité n'est que relative. Le diplôme de l'European School of Law nous permet donc de soulever aisément des sujets qui nous touchent, avec une parole libre et considérée.

La section bilingue ainsi que le diplôme de l’ESL ont dépassé mes attentes, tant dans son aspect pragmatique, que dans son aspect humain et relationnel. Nous sommes sans arrêt soutenus et considérés individuellement par les professeurs qui nous entourent. Cette proximité est motivante.

L'European School of Law a élargi et éclairé mes ambitions. En effet, sans réel projet professionnel concret, elle m'a donné l'envie de m'investir concernant des sujets humainement sensibles et souvent réprimés par la société. Elle ne se résume pas seulement à la théorie, mais bien au contraire à l'expérience, notamment grâce aux stages et à l'unité 4 du diplôme de l’école, nous permettant d'élaborer un projet concret sur un sujet qui nous tient à cœur. J'ai choisi d'effectuer cette unité 4 durant ma deuxième année car j'ai été immédiatement séduite par la réalisation en groupe d'un projet libre, culturellement et humainement enrichissant.

Je finirai donc par dire que l'ESL est une richesse tant dans son aspect éducatif que dans son aspect humain, grâce notamment à sa grande diversité et à l'ouverture d'esprit qu'elle incite.

Mise à jour le 17 octobre 2017


Rechercher un article

Rechercher un article