Recherche

LUTTE CONTRE LE CORONAVIRUS :
Prenez connaissance des modalités mises en œuvre à l'Université Toulouse Capitole.


Vous êtes ici : Accueil > Recherche > Colloques et Conférences > En partenariat

Cycle de conférences "Penser l'office du juge" - "L'office du juge et les causes systémiques"

9 mai 2022
De 17h à 19h

La Cour de Cassation, en partenariat avec la European School of Law Toulouse, organise la conférence "L'office du juge et les causes systémiques" dans le cadre du cycle Penser l'office du juge.

Photo

Ce cycle, sous la direction scientifique de Sylvie PERDRIOLLE, Présidente de chambre honoraire, Sylvaine POILLOT-PERUZZETTO, Conseillère en service extraordinaire à la Chambre commerciale de la Cour de Cassation et Lukas RASS-MASSON, Directeur de la European School of Law Toulouse, offre en tout sept conférences pour l'année académique 2021-2022.

Penser l’office du juge invite à prendre de la distance avec les réponses traditionnelles qui s’imposent comme une évidence. Si la question de l’office du juge est ancienne, elle n’est pas résolue une fois pour toutes et conduit à revisiter, tant les réponses que la question elle-même, dans un contexte renouvelé et au regard des défis du siècle.

Le déroulement des conférences conduit à traiter l’office du juge par différentes approches et sous différents aspects. Le choix de la fragmentation, délivrée des réponses de système, devrait permettre de faire émerger une pensée renouvelée. La réflexion, associant des magistrats et des universitaires, par le prisme de l’analyse comparative de la pensée, du concept, des pratiques et des solutions retenues dans les différents États européens, devrait, en outre, permettre de trouver, sur l’office du juge, des pistes d’enrichissement et des lignes européennes de rapprochement.

La prochaine conférence portera sur L'office du juge et les causes systémiques se déroulera le lundi 09 mars, de 17h à 19h et sera modérée par Marie-Anne Frison-Roche, professeure de droit économique à Sciences Po Paris.

Suivez le colloque en direct sur les réseaux sociaux de la Cour de cassation.

Plus d'information sur le site de la Cour de cassation



En appuyant sur le bouton "j'accepte" vous nous autorisez à déposer des cookies afin de mesurer l'audience de notre site. Ces données sont à notre seul usage et ne sont pas communiquées.
Consultez notre politique relative aux cookies